Le test de fraternité ou test de fratrie est un test génétique réalisé dans le but de connaître la probabilité statistique qui indique que deux individus aient des liens de fraternité. Il s’agit d’un examen biologique qui consiste à déterminer un indice avunculaire suivant le profil génétique de chaque personne. En général, deux cas sont possibles : si cet indice est inférieur à 1, cela signifie que les deux individus ne sont pas issus du même père biologique ; en revanche, si l’indice combiné de fraternité est supérieur à 1, cela prouve que les deux personnes testées sont susceptibles d’avoir le même père biologique.

En termes clairs, l’objectif d’un test de fraternité est de permettre à deux personnes de savoir s’ils partagent le même père biologique. Ce qui explique donc le fait que même si les résultats donnés par un test de fraternité n’est pas probant, ce type de test peut quand même remplacer un test de paternité classique si les sujets ne sont pas disponibles pour le faire.

Par ailleurs, le test de fraternité prend le nom de test de gémellité ou de zygosité s’il s’agit de découvrir si deux enfants sont des jumeaux ou des jumelles. Pour apporter plus d’informations sur le test ADN de fraternité, voici les points essentiels qui sont jugés importants à ce propos. Nous vous conseillons de consulter également notre article sur les meilleurs test ADN.

Qu’est-ce qu’un test de fraternité et quel est le prix en France ?
5 (100%) 1 vote[s]

Un test de fraternité, avec ou sans les échantillons maternels

Le test ADN de fraternité ne ressemble pas au test ADN de paternité puisqu’il y a lieu de comparer plusieurs séquences d’ADN et de déterminer la quantité d’ADN qui est partagée par les personnes testées. Ce sont ces séquences d’ADN qui sont appelées des STR ou « Short Tandem Repeats » et aucune analyse ne peut être faite si le laboratoire n’a pas assez de STR.

L’ADN de la mère aide à la réalisation d’un test de fraternité

Parfois, il arrive que les laboratoires recommandent la participation des mères aux examens afin d’avoir les échantillons maternels et afin de pouvoir concentrer directement les recherches sur le patrimoine génétique hérité du présumé père. Il convient de souligner que cette technique permet au laboratoire de délivrer des résultats plus fiables par rapport aux résultats des tests de fraternité qui sont réalisés sans les échantillons maternels.

Mais cela ne signifie pas pour autant que l’analyse ne peut pas être effectuée sans ces derniers. Au contraire, les laboratoires peuvent procéder à un test complet de filiation en comparant le profil génétique du père à celui des enfants présumés.

Comment se déroule l’analyse du profil génétique d’un test de fratrie ?

Normalement, plus le nombre de personnes qui participe au test ADN de fraternité est important, plus les résultats du test sont précis. C’est pour cela qu’il s’avère parfois utile d’analyser le profil génétique d’un autre enfant dont la paternité est déjà certaine, ou encore d’analyser celui d’un autre membre de la famille, tel que l’un des grands-parents, un oncle ou une tante.

Test de chromosome X ou chromosome Y

Pour entrer encore plus dans les détails, il est préférable de faire un test de chromosome X s’il y a lieu de chercher le lien entre deux sœurs. Après cela, si les résultats affichent que les deux filles ont le même profil de chromosome X, il sera certain qu’elles sont issues d’un même père biologique. Par contre, il est plutôt recommandé de réaliser un test de chromosome Y s’il s’agit de chercher le lien entre deux frères. Ainsi, les résultats vont tout de suite indiquer s’ils sont originaires d’un même père biologique ou non.

Les démarches à suivre pour réaliser un test de filiation à domicile

Il y a lieu de préciser que de nombreux laboratoires proposent de nos jours leurs services sur internet afin de simplifier les procédures et aussi afin de permettre à tout le monde de voir comment cela fonctionne. Il suffit donc que les clients s’inscrivent sur un site de généalogie et créent leur propre compte.

Par la suite, les prestataires en ligne vont communiquer un devis et vont expliquer les démarches à suivre. Une fois que ces derniers acceptent toutes les conditions, les laboratoires vont alors envoyer tous les accessoires nécessaires aux tests comme le Kit ADN, pour pouvoir le réaliser soi-même à la maison.

Autrement dit, toutes les personnes qui doivent participer aux tests vont donc mettre un échantillon de leur salive dans des tubes déjà identifiés et ces tubes vont être placés dans une enveloppe pour être expédiés dans les laboratoires.

Les analyses faites dans les laboratoires et le prix du test de fraternité en France

De leur côté, les laboratoires vont analyser et comparer tous les profils génétiques qui sont mis à leur disposition afin de calculer la probabilité que des personnes soient biologiquement frères et/ou sœurs. C’est là que la probabilité s’exprime sous forme de pourcentage de fraternité ou d’indice avunculaire et il n’y a plus qu’à les interpréter.

Enfin, il faut attendre quelques jours, voire même quelques semaines avant de recevoir les résultats des tests ADN de fraternité et ces derniers sont envoyés par les laboratoires soit par mail, soit par courrier postal. Dans ce dernier cas, il faut alors ajouter quelques jours supplémentaires au délai de réception.

Le prix du test de fraternité pourra dépendre du laboratoire choisi

Pour avoir une petite idée du prix d’un test ADN de fraternité en France, il y a lieu de définir une fourchette de 299 € et 1000 €. Effectivement, en consultant les comparatifs de prix sur internet, il y a lieu de constater que ce prix varie d’une région à une autre et aussi d’un laboratoire à un autre. Il y a par exemple EasyDNA qui propose un tarif de 299 euros et qui sera un des moins cher avec notamment MyHeritage.